Contactez-moi par email

La photographie comme acte politique, poétique et citoyen se confrontant à l’Architecture comme acte politique et politicien.

Les constructions publiques sont des symboles politiques. La médiathèque Malraux, à Strasbourg, l’est à double titre : comme élément architectural mais également comme lieu de Culture. Cultiver la population : une idée imposée par le pouvoir.

Comment l’individu peut-il s’approprier la Culture et l’architecture publique ?

A quelles forces symbolique est confronté le citoyen ?

Que ressent-il face à la monumentalité de la construction et devant l’accumulation des documents mis à disposition ?

Quels sont les critères définissant la valeur d’une construction publique ?

La Culture s’est transformée en produit de consommation de masse, distribuée au citoyen-consommateur.

La diffusion des savoirs saura-t-elle s’affranchir de la tentation de manipulation des esprits ? L’individu est-il suffisamment fort pour garder sa liberté de jugement et de choix ?

Le citoyen s’interroge, le photographe utilise son langage pour donner à voir ses interrogations.

Ce triptyque a reçu une mention spéciale au Concours Rhénan de la Photographie d’Architecture 2009.

Mis à jour le mardi 25 mars 2014 par