Contactez-moi par email

Cette affiche a été photographiée dans une rue de Damas, à proximité de la gare ferroviaire, en 2006. Je ne lis pas l’arabe mais la symbolique est explicite : un drapeau américain et un drapeau israélien ornent la bombe qui détruit une ville et tue un bébé. Affiche de propagande probablement, elle est sans nul doute dans la ligne politique du pouvoir. En effet, la Syrie est toujours dans une situation de guerre contre Israël et en froid avec les Etats-Unis.

La violence, condamnée sur l’image, est aujourd’hui tournée contre la population civile s’opposant ouvertement au pouvoir dictatorial. Un Syrien me disait à l’époque que le peuple arabe «a besoin» d’un pouvoir autoritaire et fort. Ce serait dans sa nature.
Le printemps révolutionnaire arabe a démontré le contraire. C’est aujourd’hui le pouvoir de Bassar el Assad qui fait pleuvoir des bombes sur le peuple de Damas.

Mis à jour le mardi 3 décembre 2013 par