Contactez-moi par email

Contexte

Les artistes, les galeries d’art, les éditeurs ont besoin de photographies fidèles des volumes : sculpture, verre, hauts-relief, céramique… Les images numériques seront destinées au web, aux réseaux sociaux, à l’impression d’un livre, d’une affiche, d’une invitation, d’une reproduction papier fidèle.

Forme

La subjectivité du photographe doit s’effacer pour restituer l’œuvre photographiée avec la plus grande objectivité, la fidélité dans ses valeurs, ses nuances, ses teintes, ses textures. Mais c’est la lumière, sa quantité et surtout sa qualité qui est l’outil essentiel du photographe lui permettant de modeler le volume afin de le figer avec le rendu souhaité.

Singularité

Chaque œuvre possède une singularité dans son rendu à la lumière et il conviendra d’échanger avec le demandeur sur le rendu souhaité. L’éclairage de la pièce est nécessairement maîtrisé afin d’offrir un rendu photographique forcément subjectif du volume.

Points forts

Douceur ou dureté, nuance ou contraste, tels seront les choix du photographe et du donneur d’ordre. La maîtrise technique et l’expérience feront toujours la différence.

Mis à jour le mardi 27 décembre 2022 par Christian Creutz